CONFINEMENT, A L'AUBE DU JOUR 8.

Il fallait bien que je laisse une trace pour raconter, la mémoire vive grâce à ces lignes, aux petits enfants que je n’aurai jamais.

Quel moment historique ! Quel incroyable moment qui nous relie à nous-mêmes et nous laisse si déconcertés, désemparés et veules ! Que faire de nos habitudes dont nous nous délestons de force, éparpillées là, devant nous, sur la table du salon, sur le lit, de partout, que sais-je ?

Que faire de tout cela que nous n’avons plus, ou qui nous reste en bribes et en lambeaux ?

Que faire du temps que l’on anesthésiait à doses de tout et de « je ne sais quoi » ?

L’angoisse. Voilà qu’elle arrive, l’angoisse, si l’on observe et détaille notre vie d’avant, étalée devant notre impuissance. Car ce que l’on a devant soi, c’est le vide. La vacuité qui comblait ce que nous ne savions pas de nous. De nous dont nous n’avons jamais rien jamais su, ou si peu.

Que faire de tout ça, et de tout ce temps dont personne, pas même moi, ne connait la mesure ?

Dépouillé de tout ce qui nous rassurait, du futile, le plus souvent, nos démons debout devant nous, où sont nos bras qui brassaient l’air avec tant d’obstination et énergie ? Où est notre arrogance ?

Ca n’est pas ce Corona qui fait perdre le goût. La subtilité des saveurs, nous l’avons perdue depuis longtemps. Moi peut-être le premier.

Pour moi, Corona est, et restera une chanteuse filiforme, avec des tresses à n’en plus finir, qui me faisait danser jusqu’au bout de la nuit, à l’époque de l’insouciance.

Cette chose dont on parle n’a pour moi pas de nom, en tout cas pas celui qu’on lui donne, et pas même son appellation scientifique.

Cette chose n’est d’ailleurs rien d’autre que ce qu’on en fait.

Nous avons chaque jour maintes opportunités de mourir, maintes occasions d’avoir peur. Mais nous l’avons oublié.

Voilà que nous nous retrouvons face à nous-mêmes, peut-être pour le réaliser.

Face à nous-mêmes, avec le barda de nos addictions devant nous.

Voilà ce à quoi nous sommes réduits.



41 vues

© 2018 JFGKLUB.NET